En finir avec la pauvreté

 18 mai 2016 – Dans son rapport annuel sur les principales problématiques liées à l’emploi et aux questions sociales dans le monde, publié mercredi, l’Organisation internationale du Travail (OIT) souligne que les emplois de qualité et la protection sociale sont déterminants afin de réduire la pauvreté dans le monde. 


 Cette édition 2016 du rapport annuel de l’OIT ‘Emploi et questions sociales dans le monde’ (EQSM), intitulée ‘Transformer l’emploi pour en finir avec la pauvreté’, est consacrée à l’influence qu’exercent sur la pauvreté les inégalités de revenus et la disponibilité d’emplois de qualité dans les pays développés et en développement.  Si la pauvreté a diminué dans la majorité des pays ces deux dernières décennies, notamment en Chine et dans une bonne partie de l’Amérique latine, indique le rapport, elle reste résolument élevée en Afrique et dans certains pays asiatiques. En outre, la pauvreté a progressé dans les pays développés, et notamment en Europe, où plus de 300 millions d’habitants des pays développés vivaient dans la pauvreté en 2012. 

Par ailleurs, la pauvreté affecte les femmes de manière disproportionnée, et davantage encore les enfants, indique le rapport. Dans les pays émergents et en développement, plus de la moitié des enfants âgés de moins de 15 ans vivent dans une pauvreté extrême ou modérée. Et dans les pays développés, 36% de tous les enfants vivent en-deçà du seuil de pauvreté relative. 

Parallèlement, la récente détérioration des perspectives économiques en Asie, en Amérique latine, dans les Etats arabes et dans les pays riches en ressources naturelles a révélé la fragilité des récentes avancées sociales et de l’emploi, affirme le rapport, au point que, dans un certain nombre de ces pays, les inégalités sont reparties à la hausse. De même, il semblerait que l’Europe et d’autres pays développés aient récemment subi une nouvelle détérioration de leurs niveaux de pauvreté relative. 

« En l’absence de nouveaux progrès dans la création d’emplois de qualité, l’objectif d’élimination de la pauvreté à l’horizon 2030 ne pourra être atteint », indique le rapport, ajoutant qu’il est donc crucial de lever les obstacles à l’éradication de la pauvreté en transformant les emplois. 

« Premièrement en élargissant la base productive et en encourageant les entreprises durables ; deuxièmement en renforçant les droits et les institutions du marché du travail ; troisièmement en améliorant l’efficacité des politiques sociales et de l’emploi et en étendant leur portée ; et enfin en consacrant des ressources suffisantes à la stratégie adoptée », recommande le rapport.

Author

Oisat Wasat

Leave a comment

Your email address will not be published.